Pensionnat Wakai
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Wakai déménage !

Rendez vous sur la Version 2.0

http://wakai.actifforum.com/


Partagez | 
 

 Les masques tombent peu à peu [PV Ven]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lia Hézandia
Maman poule esseulée ♠
avatar

Messages : 1288
Points : 532
Date d'inscription : 01/06/2011
Age : 30
Localisation : A t'observer...

Mon personnage
Club: d'art martiaux
Orientation: Bisexuel
Âge : 16 ans

MessageSujet: Les masques tombent peu à peu [PV Ven]   Lun 6 Fév - 0:26

Suite du Hall

Il avait semblé mordre à l’hameçon, enfin presque, les tensions de son visage exprimaient bien autre chose mais bon, il avait la finesse de ne pas l'exprimer à voix haute. Ça plaisait assez à la jeune fille, à un détail près, un seul petit détail. S'il connaissait sa vrai nature que devait-elle faire ? Il ne fallait pas qu'elle prenne le risque que ça se sache. Mais dans ce cas là comment pouvait-elle éviter que la rumeur ne se répande ? Le menacer ? Lui donner quelque chose ? Non... Comme toujours elle prendrait son mal en patience, ne ferait rien contre lui en attendant de trouver son secret, après, elle le tiendrait en respect et même s'il venait à se montrer agressif, elle pourrait faire bon usage de ce secret. Elle ne le faisait jamais par plaisir, non, et ça ne l'intéressait pas de briser les gens gratuitement, ce n'était pas à purement parler une "méchante", juste une calculatrice qui se défendait avec ce qu'elle pouvait lorsqu'elle n'avait pas ses armes sous la main.

- C'est juste que... Je suis un peu la personne à qui tout le monde parle plus ou moins. La boite de nuit est un endroit très connu parmi les élèves, alors à force, je sais par où ils passent pour éviter les ennuis... Comme ils essaient de me convaincre de les accompagner en disant qu'il n'y aurait aucun problèmes...

Répondit-elle simplement avec un sourire gracieux. Mince, il fallait absolument qu'ils changent de sujets. Si ça continuait elle finirait par être découverte. Et là, ça tournerait mal. Elle avait perdu ses réflexes, ses mimiques qui paraissaient si naturelles, peut-être devrait-elle prendre plus de temps pour bosser son théâtre.

Elle entra donc après l'invitation du jeune homme, le laissant s'installer à son aise, semblant gênée, tentant de prendre le moins d'espace possible, là, debout non loin de la porte. Il lui demanda alors ce qu'elle faisait de ses journées en dehors des cours.

- Et bien... Il ne reste pas beaucoup de temps après les cours, les repas, les devoirs et autres. En général j'aime bien rester avec mes amis... je ne passe pas beaucoup de temps seule...

Foutaise ! Déjà la plupart du temps elle ne voyait pas ses vrais amis, essayant de ne pas leur attirer d'ennuis, déjà qu'elle se sentait maudite ce n'était pas la peine de la faire peser sur eux. Et d'autre part elle ne passait pas beaucoup de temps à étudier, son cerveau était du genre rapide et instinctif, le reste du temps, elle le passait à espionner les autres, mais ça, elle ne lui dirait pas. Mais il lui demandait maintenant qui était fréquentable ou non ici. Arf, une grande question. Elle aurait pus lui laisser ses trois quatre carnets de notes sur les élèves, profs, surveillants, mais il n'était pas à jour. Mais était-ce vraiment la meilleure des solutions que de lui dire la vérité ?

- Hum... Commençons par les gens à éviter. Je te conseille de ne pas trop t'approcher des membres du club de foot, ils n'aiment pas trop les garçons en dehors de leur équipe, sauf si tu veux les rejoindre. Ils sont adorables avec les filles... Mais... Ce n'est pas ton cas.

Elle étouffa un petit rire amusé, imaginant le petit nouveau en fille avant de continuer plus sérieusement.

- Sinon je te déconseille Yume Akashiwa, de ma classe... Elle est bizarre, violente et on dit qu'elle fait de la magie noire... Déjà pour dire ça faut être un peu folle non ?

Fit-elle en riant doucement à nouveau, priant pour demander pardon à Yume de l'avoir traiter de folle, mais déjà, si ce garçon évitait de l'approcher ça la protégerait un peu le temps qu'elle en apprenne plus.

- Dans le même genre violent il y a aussi Ayumu Yumi, Kasuga Rokugo, elle, fais très attention, elle a l'air toute mignonne mais on dit que son sabre c'est pas de la déco... Et puis Tsubaki Itoe... Elle déteste les hommes, tout le monde le sait.

Elle termina en lui donnant deux trois noms de garçons qui pour le coups étaient vrais. Des gars complétement fous, des gens bizarres dont elle même se méfiait comme de la peste.

_________________